DÉMARCHE

Melsa Montagne propose une série de portraits anonymes. Des visages humains inventés aux expressions parfois dérangeantes et à la fois forte de sensibilité. Melsa s’intéresse aux sentiments authentiques, les plus précieux, ceux qui déstabilisent. Elle cherche à traduire une sincérité émotive. Son langage pictural est empreint d’empathie pour ses sujets. Elle choisit de minimiser la présence de la couleur et d’explorer une palette plus monochrome renforçant et ciblant cette emphase sur le sujet. Le vocabulaire qu’elle développe, composé de regards marquants et de touchantes expressions, communique l’universalité des couleurs de l’âme humaine qui nous unis.

 

L’artiste est arrivée à un niveau d’aisance et à une spontanéité du geste qui la mène maintenant à amorcer une œuvre par la voie de l’abstraction. Procédant par *paréidolie, (à identifier une forme familière dans une tache) elle repère par la suite l’expression d’un visage et l’amorce d’un buste. Melsa se dévoile dans un style instinctif et exutoire. Cette technique l’amène à vivre et construire à partir de l’accident en poussant son exploration au-delà des recettes éprouvées. Elle évite ainsi la répétition et ose le renouvellement.

 

 

 

BIOGRAPHIE

MELSA Montagne a obtenu son diplôme d’études collégiales en art plastique en 1998. Elle y découvre la peinture et l'amalgame de ses techniques qui lui sert maintenant de médium comme mode d’expression. En 2008, elle décide de s’y plonger à temps plein et de se démarquer par sa dynamique présence sur la scène montréalaise avec différentes réalisations artistiques; murales, fresques, piano public, etc. Accompagné de l’artiste upcycling LARTISNICK, ils sont récipiendaires du concours « Hommage à Frédéric Back » en 2014 par la création d’une œuvre publique « Le Proliférateur », une sculpture monumentale et éphémère (2014-2020)  réalisée sur un grand peuplier du parc La Fontaine.  En Décembre 2015, Melsa se fait approcher pour illustrer les affiches de la campagne de sensibilisation de l’organisme "Dans La Rue". On les aperçoit, depuis, dans les abribus et dans le métro partout à travers la grande ville. Melsa participe à plusieurs festivals d’arts visuels, encan-bénéfice et concours. Elle gagne de nombreux prix, entre autres, celui du Grand Prix du Festival Mtl en Arts 2016. Elle a aussi remporté le concours BIXI & MOI dans le cadre du 375e de Montréal. Une de ses œuvres se retrouve sur un Bixi. On a pu voir son travail dans le cadre de différentes expositions collectives et solos à Montréal, au Québec, Boston et en Australie. Elle est présentement représentée par la Galerie Champagne et Paradis à Kamouraska, dans le Bas-Saint-Laurent au Québec.  Melsa Montagne vit et travaille à Montréal.